AccueilSéparateurConsulter le vocabulaireSéparateurOnglet vocabulaireSéparateurConsulter les cartes interactivesOnglet cartesRetour Accueil
Histoire : Lire et utiliser des images

Pour interpréter une caricature, je suis capable de :

- présenter l'image
- lire l'image
- expliquer l'image en la replaçant dans son contexte et en la mettant en relation avec mes connaissances



Exemple : Une gravure satirique* datant de la Révolution française

* Satirique : ironique, moqueur, mordant.

Le tiers état écrasé - gravure de 1789, musée Carnavalet, Paris

LE TIERS ETAT ECRASE - GRAVURE DE 1789 - MUSEE CARNAVALET  - PARIS

© musée Carnavalet
  • Présenter l'image

1. J’indique la nature du document.

2. J’indique la date et l’auteur (s’ils sont indiqués) et je pense à vérifier si l’auteur est contemporain des faits illustrés.

3. Je donne l'idée principale du document.

Pour l'exemple choisi :

1. C’est une gravure.

2. Elle date de 1789 mais l’auteur n’est pas indiqué.

3. Le document nous montre la situation du tiers état.

  • Lire l'image

1. Je repère d'abord les différents éléments qui la composent.

2. Je les observe ensuite en faisant attention à leur disposition et leur organisation.

3. Je peux réaliser un schéma du document, pour m’aider à mieux mettre en évidence les éléments et leur disposition.

Pour l'exemple choisi :

1. J’observe trois personnages, qui sont habillés d’une manière différente. Le premier est en habit de clerc, le second en habit de noble et le troisième en habit du peuple.

2. Je remarque que deux d’entre eux sont sur une pierre, qui écrase le troisième.
Je lis sur la pierre les inscriptions suivantes : « Taille, impôts et corvées ».

3. Je peux faire le schéma suivant :

Schéma - analyse de la caricature

  • Expliquer l'image

1. J'interprète chaque élément.

2. Je repère les liens entre chacun d'eux.

Pour l'exemple choisi :

1. Les trois personnages, avec leurs habits, représentent les trois ordres qui composent la société française avant la Révolution : le clergé (élément n° 1), la noblesse (élément n° 2), le tiers état (élément n° 3). La pierre (élément n° 4), sur laquelle se tiennent le clergé et la noblesse représente les impôts payés par le tiers état.

2. En représentant la personne du tiers état écrasée par la pierre, on veut expliquer que le tiers état paie trop d’impôts et qu’il souffre de cette situation.
En plaçant sur cette pierre et en hauteur le clerc et le noble qui piétinent la personne du tiers état, on veut montrer que ces deux ordres dominent le troisième. Ils sont également responsables du nombre trop important d’impôts et de leur montant élevé. De plus, ils font payer des impôts au tiers état et en paient très peu eux-mêmes.
Cette gravure dénonce l’organisation injuste de la société française de l’Ancien Régime avec deux ordres privilégiés (clergé et noblesse) et un ordre défavorisé (le tiers état).

 

Je retiens Je retiens l'essentiel

Tout dessin qui représente comme cette image un événement ou un personnage en exagérant les traits est une caricature.
Elle dénonce, se moque ou veut faire rire.


Fiches méthode 4e : 1 | 2 | 3

Haut de page