AccueilSéparateurConsulter le vocabulaireSéparateurOnglet vocabulaireSéparateurConsulter les cartes interactivesOnglet cartesRetour Accueil
Géographie : Lire et utiliser des images

Pour décrire un paysage, je suis capable de :

- situer le paysage
- repérer et nommer les différents éléments de ce paysage



Exemple : Deux paysages de haute montagne, au Népal et dans les Alpes françaises

Népal Alpe d Huez
Kagbeni (Népal)
avec le Nilgiri à l'arrière-plan (7061 m)
L'Alpe d'Huez (France)
avec la Roche de la Muzelle à l'arrière-plan (3465 m)
Crédit photo : Népal © Claudine AMIRAND - Alpe d'Huez © François MAIRE
  • Situer le paysage

1. J'utilise le planisphère politique de mon manuel pour localiser les États dans lesquels se trouvent les paysages.

2. Je consulte dans mon manuel ou sur un atlas les cartes du relief et du climat pour situer les deux paysages dans leur milieu naturel.

3. Je consulte dans mon manuel ou sur un atlas la carte de la richesse mondiale pour savoir si ces États sont riches ou pas.

Pour l'exemple choisi :

1. Le Népal est un État du centre de l'Asie. La France est un État de l'Europe de l'Ouest.

2. Le Népal est situé dans la chaîne de montagnes de l'Himalaya. L'Alpe d'Huez est située dans la chaîne de montagnes des Alpes, en France.

3. Le Népal fait partie des pays les moins riches de la planète. La France est un pays riche et développé.

  • Repérer et nommer les différents éléments du paysage

1. Je nomme avec un vocabulaire précis et adapté les différents éléments en les classant par plan

A. Le premier plan (ce qui paraît proche)
B. Le deuxième plan (ce qui paraît plus éloigné)
C. L'arrière-plan (ce qui paraît le plus lointain)

Pour l'exemple choisi :
1.   Le Népal
L'Alpe d'Huez
  A. Village (habitations traditionnelles) Constructions récentes (immeubles)
  B. Cultures Prés et remontées mécaniques
  C. Hautes montagnes Hautes montagnes

 

2. Je relève les différences entre les deux paysages, en comparant les descriptions de chaque plan

Pour l'exemple choisi :
2. A. Les habitations ont des usages différents. Au Népal, ce sont les maisons des habitants du village.
À l’Alpe d’Huez, elles ont été construites pour accueillir les touristes.
  B. Au Népal, l’activité principale est l’agriculture.
À l’Alpe d’Huez, l’activité principale est le tourisme avec la pratique du ski et de la randonnée.
  C. Au Népal comme à l’Alpe d’Huez, les hautes montagnes sont peu utilisées. Elles sont réservées à certaines formes de tourisme : alpinisme, randonnées et trekking.

Conclusion : Dans un pays pauvre, les zones de montagne sont habitées par les autochtones et restent souvent agricoles. Dans un pays riche, la montagne, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, est surtout aménagée pour le tourisme et parfois pour l’hydroélectricité : les autochtones y sont souvent moins nombreux que les touristes en période de vacances. De nombreux habitants venus d’autres régions se sont installés pour y vivre définitivement.


Fiches méthode 6e : 1 | 2 | 3 | 4 | 5

Haut de page